Je veux connaître tous les visages de l'amour

L’amour est polymorphe, il a plusieurs visages. Beaucoup rêvent de l’amour amoureux et d’autres le fuient. Certains l’ont trouvé, d’autres le cherchent encore. Il est le plus grand des bonheurs pour les uns, un enfer pour les autres.

 

L’amour qui détruit

 

 

 

« Je ne peux me passer de lui. Je ne peux me passer de son odeur. Je ne peux vivre sans lui. Je ne suis plus moi même. »

 

Pour la majorité d’entre nous l’amour fou rime avec dépendance. En effet l’amour fou c’est bien souvent le manque de l’autre, une intensité de sentiment que la raison ne peut plus contrôler, un raz de marée qui bouleverse notre vie. On en vient à dire ou faire des choses insensées que nous paierons très cher plus tard.

Les personnes qui se jettent à corps et cœur perdu dans une relation passionnelle et destructrice sont pour la plupart dans la répétition d’un schéma qui les renvoie au passé, au drame de leur enfance. Un schéma répétitif, car ce n’est pas la première fois que l’individu vit une histoire passionnelle de cette teneur. Il est des êtres qui ne peuvent vivre que dans l’intensité au point de se brûler définitivement les ailes. 

 

Plusieurs hypothèses originelles peuvent expliquer ce comportement récurrent :

 

• Des parents qui n’ont pas démontré leur amour (parents froids, distants ou dévalorisants). L’individu ne saura pas ce qu’est le véritable amour, celui où nous sommes respectés (et il ne pense pas mériter mieux). Il subira donc des situations amoureuses douloureuses. Il ne connaît pas les limites et ne sait pas se faire respecter. Il ne sait pas qu’un être peut l’aimer en l’estimant, en l’écoutant, en le protégeant. Il ne sait pas qu’être aimé vraiment c’est avoir quelqu’un qui veille à notre bonheur.

 

• Un parent qui a abandonné (c’est en tout cas comme cela que l’enfant l’aura vécu) suite à un décès ou un divorce. Par peur de l’abandon l’individu se précipitera dans des histoires dont il aura sans cesse l’intuition (ou la lucidité) qu’elles ne dureront pas, que le partenaire l’abandonnera. Et c’est en effet ce qui se produira car le choix fut bon.

L’individu choisira inconsciemment les partenaires lui permettant de reviv

 

re le drame de son enfance. Nous allons vers ce que nous connaissons.

Le fou d’amour ne peut pas vivre autre chose, comme si il pensait ne pas mériter mieux. Jusqu’au jour où il décidera de prendre soin de lui en allant consulter un spécialiste.

 

Le fou d’amour ne peut pas vivre autre chose, comme si il pensait ne pas mériter mieux.

 

L’amour qui transcende

 

Et puis il y a des amours fous qui nous guérissent, des amours fous qui nous portent, des amours fous qui nous révèlent. L’amour fou n’est pas seulement un amour qui détruit, il peut être aussi un amour qui nous fait du bien.

 

Sonia, 34 ans, après de nombreuses déceptions, ne croyait plus en l’amour. Elle ne voulait plus être en couple. Heureuse dans son célibat elle vivait une vie très agréable mais assez routinière. Elle avait quelques rêves, dont vivre à l’étranger, qu’elle n’arrivait pas à concrétiser.

 

Puis un jour elle fait la connaissance de Pierre et là l’évidence, là tout bascule. Elle ressentit immédiatement un amour très fort pour lui et ce fut réciproque. Pierre lui apportait ce qu’aucun homme ne lui avait jamais offert. Elle ne voulait pas s’emballer, elle avait été suffisamment déçue pour savoir qu’il est préférable d’observer à qui on a affaire. Il fit preuve de constance et Sonia découvrit que Pierre était un homme formidable, parfait pour elle.

 

Au début elle fut effrayée par la force de cet amour, par son intensité. Mais elle découvrit assez vite qu’elle pouvait se laisser porter et emporter par lui. Que cet homme voulait le meilleur pour elle. La force de cet amour donna des ailes à Sonia. Elle avait de moins en moins peur et avait de plus en plus d’envie. Pierre de nature dynamique avait insufflé une puissante énergie de vie à Sonia. Elle quitta son emploi pour le suivre à l’étranger. Elle osa suivre une formation en menuiserie - chose qu’elle avait toujours rêvé depuis l’enfance. Créa un blog illustrant sa vie à l’étranger. Trouva un nouveau job.

 

Bref Sonia osa tout ce qu’elle avait rêvé de faire et c’est cet amour fou qui l’aida à se réaliser.

 

Comme une véritable énergie qui propulse, l’amour fou nous révèle qui nous sommes véritablement. Cet amour nous réveille de notre torpeur. Il nous révèle à nous même.

 

L’amour fou peut : 

 

• Nous faire décider de changer de vie, de pays, de profession

• Nous décider à oser dire « je t’aime » à quelqu’un que nous aimons depuis longtemps sans jamais avoir oser lui dire

• Nous faire relever des défis

• Nous révéler notre véritable chemin 

• Nous révéler notre talent

 

Indéniablement l’amour fou qui transcende nous donne l’énergie pour oser vivre, l’énergie pour véritablement être soi-même. Cet amour est une énergie qui nous permet d’aller plus loin, de nous dépasser, de nous révéler.

 

De ces amours fous, une chose est certaine, c’est qu’ils nous initient et nous enseignent. Qu’ils soient destructeurs, nous seront interpellés, nous finiront pas aller consulter pour comprendre et s’en sortir. Qu’ils soient transcendants, et ils nous permettront de nous dépasser, de nous réaliser, de vivre pleinement, de vivre follement. 

 

 

Les conseils de Géraldyne 

 

Tout d’abord prenez conscience si votre amour est un amour qui construit ou un amour qui détruit. Si cet amour détruit, tentez de prendre de la distance et surtout adressez-vous à un spécialiste.

 

Les questions essentielles 

 

Prenez conscience du phénomène destructeur : 

Qu’est-ce qui est destructeur ? 

Votre partenaire ou la façon dont vous vivez la relation ? 

Si la situation vous détruit en quoi est-elle destructrice ?

 

Espacez les contacts avec la personne afin d’y voir plus clair : physiques, téléphoniques, SMS, réseaux sociaux etc… Par exemple : répondez une fois sur deux et non pas systématiquement aux appels. Vous devez entrer en phase de désintoxication. Et faites-vous aider !

 

S’il s’agit d’un amour qui transcende assurez-vous que cet amour vous révèle à vous-même et non pas que vous êtes en train de devenir quelqu’un d’autre pour plaire à votre compagnon. Un amour véritablement sain est un amour où nous sommes totalement nous-même !

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Une thérapie en ligne ? Pourquoi pas !

January 10, 2018

1/10
Please reload

Posts Récents