Fantasmes et sexualité, halte aux clichés !

October 9, 2017

 

 

 

 

On entend beaucoup parler de fantasmes, mais qu'en est-il exactement ? Pourquoi peuvent-ils être parfois culpabilisants ? En quoi les fantasmes et l'imaginaire érotique sont-ils liés à la sexualité et qu'est ce qu'ils peuvent lui apporter ?

 

 

Qu'est ce qu'un fantasme, et qu'est ce que l'imaginaire érotique ?

 

Un fantasme est un scénario imaginaire, réaliste ou non, plus ou moins conscient, et concernant  n'importe quel domaine de notre vie. On va s'attacher ici plus particulièrement à ceux liés à la sexualité, à l'érotisme, et aux différentes pratiques sexuelles. 

 

Le fantasme fait partie de notre vie imaginaire ; on peut donc fantasmer sur n'importe qui, n'importe quoi, n'importe comment ! Tout est possible, et le champ d'exploration est infini !

Il est fondamental d'accepter cette dimension de soi-même sans honte ni culpabilité, même si ce n'est pas toujours facile ! 

 

 

L'influence du fantasme sur la sexualité :

 

L'activité fantasmatique est plus ou moins développée selon chacun (tout dépend de votre éducation, de l'autorisation que vous vous donnez à fantasmer, de votre personnalité, etc.), mais une chose est sûre : nous fantasmons tous, et nous pouvons tous développer cette dimension en nous !

 

Cette activité est parfaitement normale chez l'être humain, et a un lien direct avec l'activité sexuelle : en effet, fantasmer permet d'augmenter le désir sexuel et l'excitation, nous rend plus sensibles au plaisir, et peut même nous amener plus facilement à l'orgasme !

 

 

Une activité souvent culpabilisante :

 

Malheureusement, de nombreux a priori autour du fantasme persistent, et nous empêchent bien souvent d'être à l'aise avec cette dimension de nous-même. On culpabilise, on a l'impression de faire quelque chose de mal, on confond fantasme et réalité, on se pose des questions … 

 

Alors halte aux préjugés !! On a bien le droit, et surtout ON VEUT FANTASMER, car c'est bon pour notre sexualité !! Voici ci-dessous quelques clichés qui ont la vie dure, mais que je vais contredire exprès pour vous :

 

 

Cliché #1 : Si je fantasme sur une femme, ça veut dire qu'inconsciemment je suis lesbienne (et inversement pour ces messieurs!) .

Un fantasme a des influences sur notre sexualité et notamment sur le cycle de la réponse sexuelle (désir, excitation, etc.), mais il ne conditionne en rien notre orientation sexuelle ! 

Ce fantasme est d'ailleurs assez répandu chez les femmes, et correspond davantage à l'attrait pour les formes féminines (comme une valorisation narcissique), qu'une réelle attirance sexuelle qui va se matérialiser dans la vie. 

 

Cliché #2 : Fantasmer sur quelqu'un d'autre que son partenaire, c'est mal / ça veut dire que mon couple a un problème, etc. 

Il est très très important de faire la différence entre le fantasme, qui est du domaine de l'imaginaire, et le réel ! 

Fantasmer sur quelqu'un d'autre ne veut pas dire que nous ne désirons pas notre partenaire, que nous allons le tromper, ni même que notre couple va mal. 

C'est simplement que ces pensées coquines contribuent à notre excitation, et que parfois, on a besoin d'un petit coup de pouce. Et ce n'est pas grave ! Fantasmer fait juste partie intégrante de notre vie sexuelle. 

 

Cliché #3 : Si je fantasme, alors à un moment je risque de passer à l'acte.

Un fantasme n'a pas pour but d'être réalisé, il est simplement là pour attiser notre désir et nous exciter. Avoir bien conscience de cela peut d'ailleurs nous permettre de nous donner l'autorisation de fantasmer comme nous voulons !

Certains fantasmes perdent même toute charge érotique, sitôt transposés dans la réalité!

 

 

Voyez, on peut donc fantasmer comme on veut, c'est notre jardin secret, on n'est même pas obligée d'en parler à notre partenaire ! 

Je nuancerais juste ces propos de la manière suivante : si vous fantasmes touchent à l'intégrité physique ou psychique d'un tiers, sont contraires aux lois et à la morale en vigueur, ou vous posent simplement question, je vous invite à consulter un sexothérapeute pour avoir un avis éclairé !

 

Et vous, quels sont vos fantasmes ? Quelles sont vos croyances (limitantes ou non!) en la matière ?

Si vous souhaitez développer votre imaginaire érotique pour retrouver du désir au sein de votre couple ou pimenter votre vie sexuelle, je vous invite à découvrir mon nouveau cahier d'exercice spécialement conçu pour vous (« Mon carnet érotique »), disponible via la plateforme ON VEUT TOUT !

 

 Marjorie Cambier

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Une thérapie en ligne ? Pourquoi pas !

January 10, 2018

1/10
Please reload

Posts Récents